Aménagement du territoire

Trois MRC mobilisées pour faciliter la relève agricole

Trois MRC mobilisées pour faciliter la relève agricole

Tiré de l’article de Véronique Vallée, AARQ

En Montérégie, la MRC des Jardins-de-Napierville, la MRC de Pierre-De Saurel et la MRC des Maskoutains ont mis en commun leur expertise afin d’accéder à un service favorisant l’établissement de nouveaux agriculteurs : le service L’ARTERRE. Deux ans après le démarrage de cette initiative, les résultats s’avèrent satisfaisants. Ils motivent l’équipe de professionnels à poursuivre ses efforts.

Pour l’aménagiste régional Camille Auble, la mise en place de L’ARTERRE favorise la vitalité des milieux ruraux des trois MRC de façon durable. Les retombées actuelles et celles à venir font en sorte que la communauté se diversifie et pérennise ses acquis.

«D’une part le service permet la concrétisation de projets d’affaires novateurs, différents et parfois insolites qui n’auraient pas même étés envisagés sur le territoire sans l’implication de L’ARTERRE.  D’autre part, l’accompagnement offert pour la reprise des exploitations agricoles qui n’ont pas de relève identifiée ou apparentée est extrêmement important. En effet, il est difficile de s’imaginer à quel point se séparer d’une entreprise dans laquelle on a investi notre vie peut être une source d’angoisse et de frustration lorsque la transition se fait dans de mauvaises conditions (trop rapidement, mauvais choix de repreneur, manque d’information), ou dans une direction complètement opposée aux valeurs transmises à l’entreprise. C’est malheureusement souvent ce qui se passe lorsqu’un agriculteur n’a pas de relève apparentée et c’est précisément cet aspect, très humain, du problème auquel L’ARTERRE tente d’apporter une solution. En sélectionnant en amont les acheteurs potentiels, l’agent de maillage fera en sorte de faire correspondre les aspirations des candidats avec des exploitations agricoles qui leur correspondent et qui respecteront les volontés, mais aussi la vision du cédant. La consolidation de nos milieux passe par la protection et la sauvegarde de l’histoire de nos territoires, mais aussi par l’innovation et l’originalité dont saura faire preuve la relève.  Il est donc primordial de faciliter autant que possible la transmission du savoir et de rendre pérennes la mémoire et l’héritage qui font qu’aujourd’hui la Montérégie est devenue le fier garde-manger du Québec» – Camille Auble.

À propos de Camille Auble

Diplômé du baccalauréat en urbanisme de l’Université de Montréal, Camille Auble est à l’emploi de la MRC des Jardins-de-Napierville depuis bientôt trois ans. Il est membre de l’AARQ.

Pour consulter l’article complet, cliquez sur le lien suivant: