La Politique des aînés et des familles

Le 13 décembre 2017, la MRC des Jardins-de-Napierville dévoilait sa première politique des aînés et des familles. Cette démarche régionale, de près de deux ans, intègre les politiques locales existantes et couvre l’ensemble des municipalités du territoire.

Depuis l’adoption de sa politique des aînés et des familles, la MRC des Jardins-de-Napierville s’engage à placer les familles et les aînés au cœur de ses décisions pour le développement de son territoire. Plus concrètement, elle entend tenir compte, dans ses décisions, des connaissances et de la compréhension des besoins des citoyens acquises durant la réalisation de la politique et mettre en application le plan d’action.


Le plan d’action

Le plan d’action régional couvre la période de 2018 à 2022 et comprend plus de soixante actions variées regroupées selon les six grandes orientations.

1)      Transport et mobilité

Le transport est un axe important puisqu’il peut renforcer tous les autres en favorisant, notamment, l’accès aux services. Il réfère aux diverses options de déplacements disponibles pour les citoyens qu’il soit actif, collectif ou adapté ainsi qu’à la sécurité.

2)  Soutien communautaire et services de santé

Les services de santé et de soutien communautaire sont des besoins de base pour toute personne. Il s’agit, notamment, du CLSC, des soins à domicile, de l’alimentation, de la prévention et des services ambulanciers.

3)  Communication et information

Tout comme le transport, la communication et l’information constituent un axe d’intervention transversale puisqu’il facilite la circulation de l’information sur une multitude de domaines, dont les services. La communication peut avoir pour objectifs d’informer, de former et de sensibiliser. Elle peut être orale (conférence, consultation, bouche-à-oreille) et écrite (journaux, site web, bulletins, affiches).

4)  Participation sociale

La participation sociale désigne la contribution d’une personne à sa collectivité dans des domaines aussi divers que la démocratie, les loisirs, la culture et le bénévolat. Le rôle d’une instance telle que la MRC et de ses partenaires est de favoriser l’apport des citoyens et de le reconnaître.

5)  Saines habitudes de vie

Les saines habitudes de vie (SHV) est un terme qui fait référence à la saine alimentation et à un mode de vie physiquement actif. Les SHV intègrent aussi le concept de vieillissement actif qui signifie une personne aînée en sécurité, en santé et qui participe à la vie de la collectivité.

6)  Administration

Cet axe vise à rappeler qu’au-delà des grandes orientations qui ont été identifiées comme prioritaires, le principe « penser et agir familles et aînés » doit s’appliquer à tous les aspects de l’administration de la MRC des Jardins-de-Napierville. De plus, il vise à faire de la mise en œuvre du plan d’action de la politique des aînés et des familles, une prérogative.

Formation sur le rapprochement intergénérationnel

Quelques réalisations :

  • Implantation du service de référencement 2-1-1
  • Infolettre saisonnière aux partenaires
  • Carrefour 50 ans et plus
  • Formation sur le rapprochement intergénérationnel
  • Outil d’accueil des nouveaux résidents
  • Événement annuel de réseautage
  • Identification de sources de financement et soutien à la rédaction de demandes d’aide financières
  • Portrait des besoins en matière de bénévolat (réalisé par le Service d’action bénévole «Au coeur du Jardin»
Événement de réseautage 2019

Pour en savoir plus sur les actions réalisées, vous pouvez télécharger les documents suivants:


L’ajout d’un volet jeunesse en 2022 !

Suite à l’appel de projets lancé par le Secrétariat à la jeunesse, la MRC des Jardins-de-Napierville a été sélectionnée afin de réaliser la démarche Stratégie jeunesse en milieu municipal. L’objectif principal est de bonifier la politique des aînés et des familles de la MRC en y ajoutant un volet jeunesse, dont un plan d’action ciblant les 12 à 29 ans. Les principales activités sont :

  • un sondage afin de mieux connaître les jeunes;
  • des mécanismes d’échanges tels qu’un comité jeunesse et une plateforme numérique;
  • une activité regroupant les acteurs municipaux et le comité jeunesse visant à prendre connaissance des résultats de la démarche;
  • l’identification d’actions pour favoriser la participation et l’implication des jeunes.

À court thème, le projet permettra une meilleure compréhension et l’établissement d’un dialogue entre les jeunes et les acteurs municipaux ainsi qu’un plan d’action 12-29 ans.

À moyen terme, les municipalités seront en mesure de mettre en place des services et des activités pour les 12-29 ans.

À plus long terme, nous croyons que le projet suscitera et facilitera l’implication des jeunes dans les lieux décisionnels et que les efforts du milieu municipal permettront la rétention des jeunes au sein de leur communauté.